Quelques trucs et astuces


Comment mieux valoriser ses produits dans son restaurant ?

Des pancartes pour les produits bio, locaux et faits maison :  la restauration de Pamiers (09) a mis en place, en partenariat avec le SMECTOM du Plantaurel, un affichage simple et ludique qui permet aux enfants de comprendre la provenance des aliments qu’ils dégustent tous les jours dans leur cantine : des produits « faits maison » « bio » et « bio et locaux ». A vous de jouer, téléchargez nos pictos : BIO, FAIT MAISON et BIO D’ICI


Comment sensibiliser les convives ?

Le volet éducatif est un pilier incontournable : A la cantine de Nogaro (32), les enfants ne sont pas simplement nourris, ils sont aussi accueillis et accompagnés tout au long du repas par les équipes d’ animation. Cet accompagnement fait l’objet d’ un projet pédagogique dont les principaux objectifs sont d’aider les plus petits à manger, inciter les enfants à tout goûter, expliquer la nature des plats et des aliments ou enseigner les valeurs de savoir vivre en communauté et à table. Les équipes sensibilisent également les enfants au gaspillage et au respect de l’environnement en assurant par exemple le tri des déchets.


Collectivités, comment adapter votre cahier des charges ?

Légalement, on ne peut spécifier dans un  marché public que l’on réserve un lot à des produits locaux, du fait des règles du grand marché unique de l’Union Européenne. En revanche il est admis que l’on peut demander des produits en circuits courts, c’est à dire directement du producteur à l’acheteur final ou avec un intermédiaire au plus entre les deux. Fiche pratique