n°3 : Je lutte contre le gaspillage alimentaire

1. J’identifie la source du gaspillage en réalisant un diagnostic

  • Au niveau de la cuisine : surestimation des quantités
  • Au niveau de la consommation : restes des assiettes
  • Je réalise un diagnostic (fiche pratique ADEME)

2. Je cible les actions à mener suite au diagnostic

  • J’adapte les grammages en évaluant les besoins,
  • Quelques exemples : je mets en place le self participatif, des tables de tri, …

3. Je mets en place des pesées régulières

  • Pour garder le rythme !
  • J’utilise un tableur de pesée : fiche pratique ADEME

4. Je sensibilise les équipe de restauration et les convives

  • Je fixe un objectif atteignable : réduire de 50 % le gaspi, c’est possible et c’est l’affaire de tous !

5. Je nomme un référent

  • Pour remotiver et éviter l’essoufflement de la démarche

6. Je me connecte aux associations locales

  • Pour bénéficier des expérimentations déjà menées et répondre à l’exigence de la loi EGALIM (le Réseau pour Éviter le Gaspillage ALimentaire en Nouvelle Aquitaine par exemple)

Plus d’infos et tous les liens dans notre fiche complète.


Audit Ecocert En Cuisine : le label met particulièrement l’accent sur la sensibilisation de l’ensemble des acteurs pour changer les pratiques de chacun et mettre en place une démarche pérenne. Les critères 9, 18, 30 du label concernent le gaspillage.  Ils imposent des actions sur les 2 moments clés : la cuisine (la production) et la consommation des repas.

Articles en lien